Publié le 21 Mai 2024

À partir du 1er juillet 2024, le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) subira des modifications significatives, spécialement applicables aux logements de moins de 40 m². Ces changements, initiés par l'arrêté du 25 mars 2024, visent à ajuster les seuils d'évaluation énergétique afin de réévaluer de nombreuses petites surfaces, traditionnellement pénalisées par des classifications défavorables.

Précisions techniques sur la mise à jour

Le DPE, essentiel lors de la vente ou de la location de biens immobiliers, évolue pour intégrer une définition élargie de la "surface de référence". Cette révision inclut les extensions telles que les vérandas et autres zones habitables chauffées, ce qui permettra une appréciation plus précise de la consommation énergétique réelle des logements.

Conséquences pour les propriétaires et implications marchandes

Les détenteurs de biens ayant effectué un DPE entre juillet 2021 et juillet 2024 auront l'opportunité de faire réévaluer leur diagnostic pour aligner leur documentation sur les nouveaux critères. Ce changement représente également un pas vers l'application future de réglementations plus strictes sur la location des logements les moins performants, avec un début d'application prévu pour 2025 pour les biens classés G.

Rôle accru des diagnostiqueurs immobiliers

Cette mise à jour du DPE appartient à une stratégie plus large de renforcement de l'efficacité énergétique du parc immobilier français. Elle vise ainsi à répondre aux défis climatiques actuels. Les diagnostiqueurs jouent donc un rôle clé dans ce processus, en fournissant des informations essentielles qui orientent les décisions des vendeurs et des acquéreurs.

Ces réformes, en plus de rééquilibrer les critères de classification, encouragent les propriétaires à entreprendre des rénovations énergétiques bénéfiques, en améliorant non seulement le classement énergétique de leurs propriétés, mais aussi en augmentant leur valeur marchande. En sensibilisant davantage les acteurs du marché immobilier aux enjeux de performance énergétique, ces nouvelles mesures contribuent à une prise de conscience généralisée des impacts environnementaux liés au secteur du bâtiment.

« Retour aux actualités
Tout savoir sur nos prestations -
Nos certifications et nos partenaires